Que faire avec nos complexes ?

Nos complexes : voilà bien quelque chose à même de nous gâcher la vie parfois, d’autant que face à ce fléau, nous sommes tous concernés et cela au moins une fois dans notre vie car nous avons tous quelque chose que nous n’apprécions pas chez nous.

Si nous sommes justes avec nous-même, nous ne pouvons qu’accepter le fait que nous ne sommes jamais vraiment satisfait de notre corps ou encore de notre caractère voire de nos façons de réagir aux situations. Combien de fois nous nous sommes dit que la prochaine fois, nous dirions cela ou nous dirions ceci, que la prochaine fois, nous ne réagirons plus comme ça ou encore que la prochaine fois, nous veillerons à ne plus mettre à la vue des autres ce que nous n’aimons pas dans notre corps.

Toutefois, il est nécessaire de faire attention ici, à ce que cela ne devienne pas non plus une habitude car autrement, nous serions en dévalorisation perpétuelle, ce qui en fait, ne reflète pas du tout la réalité de ce que nous sommes. Nous pourrions en agissant de la mauvaise façon, porter atteinte à notre moral ainsi qu’à nos relations sociales alors qu’il est plus que probable que les autres ne nous voient pas comme nous le pensons.

Ce manque de confiance en nous et en ce que nous sommes peut nous porter à nous comparer aux autres mais cela ne peut, le plus souvent, qu’amplifier notre dévalorisation profonde.

Car, il faut bien le dire, notre complexe n’est autre que l’arbre qui cache la forêt, il est le signe d’un cruel manque d’estime de soi et peut à terme engendrer de la souffrance morale dont il est quelquefois difficile de sortir.

Je ne peux pas vous proposer de solution miracle pour sortir de vos complexes car en réalité, il n’y en a pas, sauf peut-être le travail sur soi, qui prend du temps et qui amène des résultats progressifs.

Mais, pour pouvoir avoir une vue plus juste de qui nous sommes, nous devons essayer d’identifier l’origine de notre complexe afin de le comprendre pour mieux s’en détacher car j’ai toujours été convaincu que lorsque l’on connait l’origine d’un problème, la solution est bien plus facile à trouver.

L’une des premières choses qu’il faut essayer de faire quand nous sommes confrontés à notre vilain complexe, est de remonter au plus loin de nos souvenirs afin d’en identifier l’origine, afin de savoir si celui-ci est lié à nos relations familiales, nos relations sociales ou peut-être à des manques affectifs qui ont mis en route le processus bien ancré de notre dévalorisation. Peut-être est-il lié à l’un de nos parents qui aurait pu avoir tendance à nous transmettre sa propre dévalorisation ou peut-être lié à de mauvaises expériences dans notre vie. Quoiqu’il en soit, nous devons essayer de faire l’effort d’en trouver l’origine ou tout du moins celle qui nous parait la plus probable afin de pouvoir l’analyser, la comprendre et l’assimiler.

Pour mieux gérer nos complexes, il est aussi intéressant de regarder évoluer notre entourage. Comme je vous l’ai déjà dit, tout le monde a des complexes. Et à y regarder d’un peu plus près, vous pourrez vous apercevoir que les autres sont comme vous, qu’ils vivent avec leurs complexes et que parfois, ils n’arrivent pas plus que vous à les dépasser.

Ceci étant dit, il vous sera plus facile de parler de vos complexes si vous prenez conscience que les autres sont comme vous car il est dommage de s’isoler ou de se couper des autres parce que l’on focalise sur nos complexes.

Ne focaliser donc pas sur ce que vous n’aimez pas chez vous car vous allez avoir tendance à ne plus voir que ça et tendance à occulter ce que vous êtes vraiment, tendance à laisser de côté ce que vous dit la réalité et tendance à ne pas vouloir le regard des autres surtout si celui-ci est bienveillant et objectif. Car, vous serez d’accord avec moi pour reconnaitre que lorsque nous n’aimons pas quelque chose chez nous, il devient le centre de nos priorités et cela au détriment de la réalité.

Finalement, peut-être que la meilleure technique pour accepter nos complexes est encore de les assumer. Car en assumant ce que vous n’aimez pas chez vous, vous apprendrez à vivre avec et a l‘insérer dans votre quotidien pour finalement finir par l’occulter complètement car vous vous rendrez compte qu’en réalité, personne ne le remarque et qu’en somme il reste votre complexe.

En élargissant votre regard sur vous-même, vous ferez preuve de plus de tolérance envers vous-même et pourrez ainsi redonner ses lettres de noblesse à l’estime de vous-même et c’est en réalité, le plus important.

Retrouvez ma vidéo YouTube ici 

Connexion / inscription

Qui est en ligne?

Nous avons 82 invités et aucun membre en ligne