Les degrés du Taureau 

De 0° à 1° du taureau : Une femme ressemble à une Victoire ailée, tient une épée dont la pointe s'enfonce dans le sable, et, à ses côtés, un athlète terrasse avec brio ou élégance un taureau en le prenant par les cornes. Femme d’allure avenante, bien habillée, debout devant une épée, la pointe en bas. Sa tête est embrasée par le soleil de midi, elle regarde vers le nord. Degré de défense personnelle. Esprit qui vaincra grâce à sa force et à sa diplomatie natives

 

De 1° à 2° du taureau : Un homme affligé ou déprimé est étendu par terre alors que le Soleil se couche ou est éclipsé par des nuages. A côté, une femme sur un petit char se fait traîner indolemment par un cheval au pas, à moitié déshabillée. Une femme se suspendant à la queue d'un cheval. degré de ruine par sa faute. Efforts pouvant être futiles, espérances qui peuvent être déçues

 

De 2° à  3° du taureau : Une femme cueille et range de beaux fruits avec soin dans une corbeille, à sa maturité. A ses côtés, une femme âgée et d'allure équivoque se dissimule sous les plis d'un voile. Degré d’acquisition et de récolte. Destin tardif. Bénéfice et réussite à la maturité.

 

De 3° à 4° du taureau : Un lion en colère allonge sa patte vers une torche ou brandon enflammé. Dans des gestes désordonnés, une femme en transes brandit un fouet. Degré de désagrégation. Violences et luttes pouvant être tournées contre soi

 

De 4° à 5° du taureau : Un verger croulant sous ses fruits; sous un hangar, un bœuf paisible; dans un pré, près des brebis broutant dans l'herbe, un homme qui fend du bois, la mine bienfaisante ou prospère. Un bœuf accroupi près de sa crèche. Degré de richesse de cœur. Dispositions heureuses et patriarcales. Bonne fin de vie.

 

De 5° à 6° du taureau : Dans une salle de conférence, un homme ceint de laurier. Sur le bord de l'estrade, un homme à trois têtes regardant dans toutes les directions. Homme dans la fleur de l’âge, debout sur un dais, tenant un rouleau de papiers à la main droite ; sur sa tête une couronne de lauriers Degré de richesse d’esprit Honneurs et faveurs par l’intelligence

 

De 6° à 7° du taureau : Une vache paît dans un joli parc. A côté, une belle femme s’admire dans un miroir de poche. Degré de richesse corporelle. Caractère complaisant, pour une femme, beauté et possibilité de luxe

 

De 7° à 8° du taureau : Près d'un torrent qui déborde, un vieil homme tente de retirer quelques branches. Assis sur sa pierre, sa femme chagrinée, regarde autour d'elle d'un air chagrinée Une femme qui est triste, assise sur un tas de pierres Degré de lassitude Possibilité de perte du patrimoine, vieillesse laborieuse.

 

De 8° à 9° du taureau : Un gros homme debout au milieu de ses animaux domestiques qu'il nourrit. Un homme chasse devant lui des brebis et des chèvres Degré de ministère Intérêt pour le foyer, pour l’éducation, pour les affaires communales.

 

De 9° à 10° du taureau : Un bœuf couché sous le Soleil, dans un pré, deux merles perchés sur son dos. Un joli chien joue avec deux femmes toutes joyeuses malgré la présence d'un serpent  Degré de grossièreté Il faut entendre ici : paresse et appétits physiques. Possibilité de parasitisme.

 

De 10° à 11° du taureau : Un roi assis sur son trône au milieu de grandes richesses. A ses côtés, un corbeau lui fixe un regard plein d'envie Degré de prise par soi-même. Réussite brillante par sa propre énergie.

 

De 11° à 12° du taureau : Une plante à la fleur carminée et vive sur laquelle sont posés des papillons battant des ailes; deux femmes les mains entrelacées. Fleur orange clair sur laquelle deux papillons, dont les ailes battent, se reposent. Degré de réciprocité. Mariage ou associations satisfaisants.

 

De 12° à 13° du taureau : Un chien court afin d'éviter un autre chien qui le poursuit, un os dans la gueule. Deux mégères s'injurient, quasi prêtes à en venir aux mains. Deux femmes qui se battent. Degré d’égoïsme. Nature envieuse et querelleuse qui peut courir après des mirages. Les désirs ne seront pas souvent satisfaits. Mariage peu heureux.

 

De 13° à 14° du taureau : Un atelier artisanal à la porte grande ouverte. Son patron en défend l'entrée avec un bâton tenu par le travers. Table sur laquelle se trouvent un angle droit et un plan. Degré de libéralité. Sens de l’efficacité, de la justice, vie au service d’un idéal.

 

De 14° à 15° du taureau : Un homme d'âge mur, pensif, est assis à une table, consultant un incunable et des instruments scientifiques ou d'orientation. Par sa fenêtre largement ouverte, il regarde passer un vol de sept ibis fuyant à tire d'ailes dans le ciel. Homme vénérable, assis dans une lumière incertaine, plusieurs livres devant des instruments scientifiques autour de lui. Degré de mystèreNature intuitive et pénétrante, signification intime des œuvres de la nature dont on pénètre les desseins secrets. Mystère et isolement.

 

De 15° à 16° du taureau : Deux vaches blanches ignorent un tigre qui les guette, dans la jungle, prêt à bondir. Derrière un buisson, une femme incline deux roses fraîchement cueillies, l'une vers l'autre, l'une blanche, l'autre sombre. Degré de relâchement. Deuxième partie de la vie risquant d’être marquée par un insuccès

 

De 16° à 17° du taureau : Dans un paysage hostile, un homme s'efforce de remonter le courant d'un fleuve. Sur la berge, un taureau attaché à un arbre essaie désespérément de se libérer. Degré d’inefficacité. Risque d’impopularité et d’échec après un long effort.

 

De 17° à 18° du taureau : Deux taureaux foncent l'un contre l'autre ; Dans la cour de ferme, deux boucs s'affrontent. Degré de lutte. Caractère guerrier.

 

De 18° à 19° du taureau : Une femme est vêtue très légèrement, couchée dans un pré fleurs. Au bord du ruisseau, l'une de ses amies transvase de l'eau d'une urne dans une autre. Degré d’incompétence. Penchant à l’indolence, difficulté pour prendre une décision.

 

De 19° à 20° du taureau : Un corbeau est perché sur un pot, dans une cuisine de campagne, il fixe deux chiens qui se battent. Degré d’envie. Caractère intrigant et rusé, capable d’être un intermédiaire ou un conseiller

 

De 20° à 21° du taureau : Un hibou guette un serpent enroulé autour d'une branche, perché sur un arbre. Un ours, au sol, se faufilant sous un taillis, les regarde en montrant les crocs. Degré d’anticipation. Nature prudente et rusée, dons pour l’occultisme, la météorologie, etc..

 

De 21° à 22° du taureau : Sur un bel arbre, dans un pré, il y a un essaim d'abeilles. Sous le feuillage, deux hommes se tendent amicalement la main. Degré d’utilité. Acquisition, labeur et économie.

 

De 22° à 23° du taureau : un roi assis sur son trône au milieu de ses courtisans. Derrière lui, une forme drapée de noir. En face de lui, un homme trébuche et tombe. Degré d’écroulement. Malheur ou faillite au sommet ou au milieu de la carrière.

 

De 23° à 24° du taureau : Des corbeaux cherchent leur nourriture dans le lit à sec d'un torrent. Un pauvre homme, appuyé sur un roseau, la leur dispute. Un homme courbé, s'appuyant sur un roseau qui plie. Degré de déclin. On peut être un exemple utile mais se trouver exposé à l’ingratitude.

 

De 24° à 25° du taureau : Devant un homme debout, l’air dominateur, qui s’appuie sur une arme, un lion rampe sur une élévation. Degré de fierté. Caractère puissant, orgueilleux et hautain.

 

De 25° à 26° du taureau : Une femme blonde cueille des fleurs dans les champs, un enfant à ses côtés. Au bout du chemin, un homme bienfaisant leur tend la main pour les aider à franchir la rivière un gué. Degré de concorde. Protection durant sa jeunesse, aptitudes sociales.

 

De 26° à 27° du taureau : Au travail dans son laboratoire, un alchimiste au milieu de ses creusets, cornues, bocaux, poudres spagyriques, etc. Sur sa table, un monceau d'or.. par la fenêtre on distingue un champ et ses somptueuses gerbes de blé. Degré de succès. Profession où joue une faculté déductive, inventive, ou occulte. Réussite.

 

De 27° à 28° du taureau : Un homme s'efforce de grimper sur un mât de cocagne, sur une élévation de terrain. Sa maladresse fait rire des enfants. Une femme fatiguée, s'avance tenant un cheval par la bride. Degré de chimère. On gaspille ses forces pour un but hors de portée, on aspire à des choses vaines.

 

De 28° à 29° du taureau : Un homme bien bâti, un fouet à la main, chasse devant lui deux esclaves enchaînés. Par le portail, une femme lascive traîne un bouc par les cornes. Degré de despotisme. Vocation militaire ; on peut diriger un empire industriel

 

De 29° à 30° du taureau : Sous le portique fleuri, d'une somptueuse résidence, un homme, au milieu de ses serviteurs et courtisans, étendu sur un divan, regarde la perspective d'un parc. Une maison à la noble et riche architecture. Degré de volupté. Goût pour le luxe, la décoration, le confort, les relations amicales.

 

Connexion / inscription

Qui est en ligne?

Nous avons 137 invités et aucun membre en ligne