Notre pseudo réalité….

Il arrive quelquefois que l’on puisse se poser des question sur le monde qui nous entoure et sur la perception que les gens ont de nous. Cette perception est souvent en disharmonie avec la réalité car j’ai souvent constaté que les gens ne voient que ce qu’ils veulent voir, ce qui les arrange bien souvent.

Accepter qu’il existe une réalité qui diffère de celle que nous imaginons est un exercice auquel notre esprit ne veut se préparer, tant cela reste difficile et surtout contraignant.

Pourquoi vais-je impliquer ici cette notion de contrainte, tout simplement parce que l’être humain aime s’habituer a un mode de pensée bien à lui, et que d’en changer, va l’obliger a remettre en question certains fondements de sa structure psychologique, ce qui n’est pas forcément simple pour lui. Cela implique fatalement des efforts et l’être humain reste toujours un peu fainéant.  Il est d’ailleurs plus facile d’accepter sa propre réalité que de se confronter a celle des autres.

Prenons un exemple concret : Vous évoluez dans une sphère amicale dans laquelle vous êtes inséré depuis un certain temps, mais au fond de vous, vous n’arrivez pas à vous impliquer vraiment dans cet environnement qu’en définitive vous ne ressentez pas. Vous continuez cependant votre route en attendant d’arriver au bout de la limite que vous vous êtes fixé. Et, au bout d’un certain temps, cette limite se présente et remet en cause votre environnement amical, vous conduisant a une rupture franche et définitive d’avec ce milieu.

Imaginez maintenant que, tout en même temps, d’autres événements interviennent dans votre vie, événements dont votre cercle amical ne peut être que témoin.

Pouvez-vous alors imaginer ce qui va en advenir ?  La chose est pourtant simple. Le plus facile pour votre entourage est d’attribuer votre attitude de rupture aux nouveaux événements de votre vie plutôt que d’accepter qu’ils sont eux-mêmes la cause de votre éloignement. Car, alors, cela implique qu’ils acceptent le fait que leur attitude est responsable de votre rupture. Et là, ce n’est pas tâche aisée. Accepter cette responsabilité ne peut se faire qu’a partir d’un travail sur soi et sur son Ego. Or, il est certain que peu d’individu tente l’expérience car il s’agit d’une contrainte psychologique que les gens ne veulent pas se donner la peine de vivre. Et il est beaucoup plus simple pour soi de ne pas se regarder en face. Beaucoup de gens voient le monde a leur façon, pensent en fonction d’eux et ne parlent que d’eux en trouvant cela d’une grande normalité. La plupart de vos amis se moquent totalement de ce que vous pensez, faites ou devenez. Ils utilisent vos énergies pour aller mieux, dans une indifférence que je qualifie de majestueuse. Seul compte pour eux, ce qu’ils peuvent obtenir de vous. Et c’est là que réside l’incompréhension de la rupture. Comment pouvez-vous oser les laisser pour compte, eux qui en réalité sont passés a coté de ce que vous êtes…… C’est ici que réside toute la difficulté de cette pseudo réalité….. Mais en y réfléchissant bien……  C’est peut-être ici que réside le sens réel de votre existence, celui d’être laissé pour compte mais qui permet en réalité de devenir ce que l’on doit être..!

© Tous droits réservés. Fabienne Catelin

Connexion / inscription

Qui est en ligne?

Nous avons 173 invités et aucun membre en ligne