Vivre sous la loi du karma

Rien n’est moins simple, surtout que nous ne gardons pas de souvenirs de ces différentes périodes de notre vie durant lesquelles nous avons tenté de nous améliorer. Et pourtant, ce n’est pas parce que nous ne nous en rappelons pas, que cela n’existe pas. Nous, en tant qu’individu avec la conscience que nous avons dans cette vie, nous pensons n’avoir aucun souvenir de nos passés mais notre âme avec laquelle nous cohabitons, elle, garde vivace en elle les souvenirs de ce que nous avons été puisqu’elle tente de nous aider, de nous guider, si nous prenons la peine de l’écouter et cela n’est pas si facile, quand nous ne passons pas pour des illuminés lorsque nous pensons être a son écoute. Mais finalement, qu’importe….

Le passé, le futur existe même si n’en avons que de vagues notions. Et il faut ici faire la différence entre notre vie et nos vies d’un autre temps pour comprendre que nos lointains passés et nos possibles futurs se bousculent dans l’ombre pour tenter de nous aider a nous comprendre afin d’améliorer notre karma pour mieux pouvoir le dépasser et devenir conscience et âme réunifiées. Mais pour le comprendre, il faut s’ouvrir à ce qu’est la loi du karma et de la réincarnation.

Pour comprendre nos vies, il faut nous pencher sur notre condition et sur les possibilités qu’elle nous offre car nous subissons la vie que nous avons choisie et la résultante des actes que nous avons commis dans nos vies passées.

Lorsque nous naissons, nous transportons avec nous nos bagages et ils sont différents pour chacun d’entre nous. Certains naissent avec des atteintes de santé, d’autres dans des foyers difficiles et d’autres encore dans des lieux harmonieux qui leur permettront de s’épanouir différemment. Mais ici, il n’y a aucun hasard. Certes, nous avons choisi les vies que nous menons même si nous en avons plus le souvenir mais il existe aussi une part de déterminisme qui ne fait pas la part belle au libre arbitre.

Bien sûr que le libre arbitre existe mais il n’est pas ce que nous croyons et ne se positionne pas là où nous le pensons. Le libre arbitre intervient dans notre quotidien mais pas dans notre réincarnation. Notre réincarnation est le fruit des actions que nous avons menées et dans lesquelles nous n’avons pas su réagir comme il le fallait. Et c’est ici qu’intervient le libre arbitre puisqu’il nous conduit à prendre consciemment des décisions qui vont ou non aller dans le sens de notre karma. Si nous parvenons à comprendre les situations que nous traversons et parvenons à adopter la bonne ligne de conduite, alors nous nous élèverons et purifierons notre karma, nous permettant de passer à une nouvelle étape. Tant que nous n’aurons pas compris notre leçon, nous serons de retour dans une nouvelle vie afin de parvenir à la comprendre et cela n’a aucune limite de temps. Il est donc important d’accepter les situations de la vie pour en faire une force et tenter de les assumer et de les comprendre pour pouvoir enrayer notre karma et passer à une nouvelle étape qui nous offre une plus grande élévation spirituelle. Mais tout ceci, néanmoins, a un prix et aucun d’entre nous ne pourras évoluer de la même façon.

Notre évolution dépendra de notre envie de comprendre ce à quoi nous sommes confrontés et de trouver la réponse adéquate à la situation. Nous sommes contraint de faire des efforts afin d’apprendre à devenir différent si nous voulons évoluer dans notre quête personnelle. Aucun individu n’est réellement égal dans cette vie et aucun individu ne le deviendra car nous avons tous séparément un chemin à parcourir, diffèrent pour chacun d’entre nous, et quoique l’on puisse nous conseiller de faire ou quelle que soit la manière dont on nous demande d’agir, nous ne pouvons le conceptualiser si ce n’est pas notre route. Ce qui revient a dire que nous devons accepter que les gens qui nous entourent n’ont pas le même mode de réflexion et d’intervention que le nôtre car ils n’ont pas le même karma ou la même leçon à apprendre de la vie qui est la leur.

Nous vivons tous pourtant sous la même loi karmique, mais nous nous tenons, chacun, a un échelon différent de la perfection. Nous ne devons pas cesser de gravir les marches de notre vie, une à une, mais elles seront toujours soumises aux étapes que nous avons franchies. A nous de nous assurer de la stabilité de notre évolution en choisissant des marches sures et stables plutôt que des escaliers vermoulus et peu fiables. A nous de faire nos propres choix vers la sagesse grâce à notre libre arbitre pour compenser nos actes passés à épurer et dépasser, et ce n’est qu’ici que nous pouvons user et abuser de notre libre arbitre, même si il y aura toujours un prix à payer en fonction de nos propres choix.

Rechercher sur le site

Connexion / inscription